Règles de  voisinage pour bien vivre ensemble

Règles simples de bon voisinage à Mons

A Mons, la qualité de notre vie quotidienne dépend de la bonne volonté de tous.
Savoir vivre en société c’est respecter les autres.

Téléchargez le guide du savoir-vivre citoyen

Quelques règles simples de bon voisinage

  • Je respecte la tranquillité des mes voisins

Les nuisances sonores sont à éviter systématiquement, de jour comme de nuit. Le tapage nocturne est interdit entre 22h30 et 7h00.

  • Je réalise les travaux de bricolage ou de jardinage qui nécessitent l’usage d’outils bruyants dans le respect des horaires autorisés :

Les jours ouvrables  Les samedis Les dimanches et jours fériés
de 8h30 à 12h00 et de 9h00 à 12h00 et de 10h00 à 12h00 et
de 14h30 à 19h30 de 15h00 à 19h00  de 16h00 à 18h00
  • Propriétaire d’un animal et en particulier de chiens,

je m’assure que mon animal ne cause pas de gêne pour le voisinage, y compris par l’usage de tout dispositif dissuadant les animaux de faire du bruit de manière répétée et intempestive.

  • J’entretiens mes haies et mes arbres.

L’entretien des plantations le long des voies publiques est à la charge du propriétaire riverain, dont la responsabilité est engagée en cas d’accident.

  • J’entretiens mon trottoir.

     

  • Je respecte les lieux publics.

Il est interdit d’abandonner, de déposer ou de jeter des détritus, sur tout ou partie de la voie publique, bancs, trottoirs

  • Je ne brûle pas mes déchets verts.

Les déchets végétaux de jardinage sont collectés lors du ramassage des déchets verts. Ils peuvent aussi être déposés gratuitement par les particuliers à la déchetterie. (Voir la rubrique « Collecte des déchets »)

  • Je respecte les dates des collectes des ordures ménagères.

Voir le Calendrier des collectes

  • Que faire en cas de litige?

Essayer d’abord un arrangement à l’amiable : exposer calmement à votre voisin les perturbations qu’il occasionne. S’il n’y a pas de résultat, envoyer une lettre recommandée avec mise en demeure. Puis, passé un certain délai, saisir un médiateur, les forces de l’Ordre ou le Tribunal d’Instance selon les cas.