Coeur de village

Mons info N° 23 – Novembre 2022

Le projet du bâtiment scolaire
avance à grand pas

Les différentes phases du projet continuent d’avancer conformément aux prévisions. Le dossier de consultation des entreprises a été finalisé fin octobre et le permis de construire déposé début novembre.
En fonction des résultats des offres qui seront remises par les entreprises, les travaux devront débuter en avril 2023 et s’achever en juin 2024, pour une ouverture prévue à la rentrée de septembre 2024.

Le projet que nous avons retenu va fondamentalement changer l’orga-nisation, le confort et l’accueil des élèves, mais aussi les conditions de travail des enseignants et du per-sonnel d’encadrement et d’entre-tien. Il a également pour objectif de conforter la place centrale du groupe scolaire dans notre village.

Assurer la perfomance énergétique

  • Le respect de la RT 2020 a conduit à concevoir un bâtiment répondant à des per-formances importantes en matière d’isolation des parois, de choix de matériaux biosourcés, soit une protection naturelle afin d’assurer un confort d’été.
  • Nous avons fait le choix de la géother-mie pour ne pas avoir recours aux énergies fossiles.
  • Nous avons opté pour l’installation de panneaux photovoltaïques pour produire notre propre électricité.
    Bien que la réglementation n’imposait rien en la matière, nous avons prévu l’installation de 197 m² de panneaux photovoltaïques en toi-ture, permettant ainsi d‘atteindre les normes des bâtiments à énergie positive (consom-mation en kWh équivalente à la production). La puissance produite par ces panneaux per-mettra d’alimenter également la cantine et les classes maternelles ainsi que d’autres bâti-ments communaux comme la salle des fêtes ou la mairie.

Pérenniser la place de l’école au coeur du village

En dehors d’améliorer la qualité de vie des écoliers et de leurs encadrants, ce projet vise à conforter l’existence de l’école, tout en l’ouvrant sur la vie du village.
Ces objectifs sont atteints sous plusieurs aspects :

  • Visible depuis la place du Languedoc, le bâtiment scolaire fera écho aux bâtiments commerciaux récemment réaménagés. Positionné en plein centre, l’entrée des écoliers s’effectuera depuis un parvis piétonnier éloignant voiries et zones de stationnement. Une piste cyclable sera créée pour sécuriser l’arrivée des enfants sur le cœur de village. Il prévoit également l’aménagement d’un véri-table espace vert qui tiendra lieu de terrain de sport pour les éco-liers. La réunion publique prévue le 1er février 2023 permettra de vous présenter en détail le projet de cœur de village.
  • Ouvert sur l’extérieur, le bâtiment comprendra une salle plu-rivalente de 115 m² servant pendant les heures de classe aux activités scolaires.
    Elle sera à la disposition des associations en dehors du temps sco-laire pour y développer des activités éducatives, sportives ou cultu-relles. Le fonctionnement de cette salle sera autonome par rapport au groupe scolaire. Un W.C. extérieur, intégré au bâtiment, sera dis-ponible lors de manifestations ou pendant le temps du marché.
  • Le petit terrain de sport situé à l’est du groupe scolaire sera rendu accessible au public en dehors du temps scolaire. Il sera clôturé vis-à-vis de l’enceinte de l’école pour permettre aux écoliers de continuer à l’utiliser.
  • Les préfabriqués actuellement affectés aux classes élémen-taires font l’objet de réflexions puisqu’ils n’auront plus d’uti-lité en tant que locaux d’enseignement. Certains seront démolis et d’autres pourront être convertis pour des activités associatives en les isolant de l’enceinte scolaire.
  • Le jardin partagé sera déplacé à l’est du périmètre scolaire. Il gardera sa vocation pédagogique de découverte de la nature.

Améliorer les fonctionnalités et le confort d’usage

  • Pendant le temps périscolaire :
    Le nouveau bâtiment va réunir les 6 classes élémentaires, la salle des professeurs, le bureau de la directrice, le préau, la salle plurivalente et les toilettes intérieures et extérieures. Actuellement ces fonctions sont réparties dans 2 bâtiments en dur et 5 préfabriqués.
  • Pendant le temps périscolaire :
    L’ALAE, déplacé dans ce bâtiment, aura une vue sur l’entrée et à proximité du bâtiment modulaire construit en 2018.
    Des coursives couvertes viendront relier le bâtiment neuf à la cantine, apportant une protection contre les intempéries pour les élèves et les adultes qui les encadrent.
  • Confort thermique en hiver comme en été :
    Les nouvelles normes de construction RT2020 conduisent à avoir des bâtiments mieux isolés thermiquement, garantissant un confort en hiver, comme en été.
    Des brises soleil seront installés sur les façades les plus exposées, un système de rafraichissement permettra de maintenir en été une température en dessous de 26°C dans les salles de classes. En cas de très forte chaleur, la salle plurivalente, en capacité d’accueillir plusieurs groupes d’élèves, pourra être climatisée.

Mons Info N° 22 – Juillet 2022

Aménagement des bâtiments place du Languedoc par B2H

Engagée en 2021, l’opération de réhabilitation des bâtiments inoccupés sur la place du Languedoc s’achèvera à l’été 2022 avec la livraison d’appartements de standing et de plusieurs surfaces commerciales.
Le Promoteur B2 Habitat a mené ce projet en concertation avec la Mairie et les services de Toulouse Métropole avec pour objectif de développer un ensemble immobilier mixte qui vienne affirmer la vocation de « place centrale » du village.
Opérateur local, B2 Habitat dispose d’une expérience en construction neuve mais aussi en réhabilitation d’immeubles anciens qui était ici primordiale pour assurer le succès de l’opération.

Les deux bâtiments ainsi rénovés proposent désormais :
En étage : 7 logements confortables et spacieux qui profitent de terrasses généreuses et de prestations de qualité.
Au rez-de-chaussée : des locaux d’activité qui vont dynamiser le cœur du village, avec une épicerie « O marché de Mani » déjà installée. Ce projet de commerce indépendant est mené par Marie SASSOUBRE et Nicolas REGARE qui vous proposent leurs produits et services. D’autres acteurs qui devraient s’installer d’ici la fin de l’année ! Un cabinet d‘infirmières et une agence immobilière compléteront le cabinet de Kinésithérapie et l’Institut Calinoa qui va s‘agrandir en changeant de local. Deux ou trois autres surfaces commerciales sont en cours de commercialisation pour finaliser complètement l’opération.

Extension, restructuration du groupe scolaire

Le projet d’extension du groupe scolaire suit son cours. Le concours d’architectes a permis de recevoir 31 candidatures. Parmi les 3 cabinets retenus, un jury, après analyse des services de la métropole et de notre commune, a désigné le cabinet Tocrault Dupuy.

Celui-ci a remis un Dossier Avant Projet Sommaire pour approbation et élabore actuellement un dossier Avant Projet Détaillé afin de déposer un Permis de Construire en Septembre 2022.
Le calendrier annoncé est respecté avec pour objectif une ouverture en Septembre 2024.
Le bâtiment recevra 6 classes élémentaires à l‘étage et, au RDC, les services administratifs et d’encadrement, l‘accueil ALAE et une salle plurivalente de 120 m2.

Un préau sera attribué aux classes élémentaires et des coursives permettront de relier le nouveau bâtiment à la maternelle et à la cantine.

Il est également prévu d‘aménager une classe maternelle à la place de la salle motricité qui sera reportée dans la salle plurivalente.

La plupart des préfabriqués servant de salles de classes seront alors démolis, l’enseignement se faisant désormais dans des bâtiments en dur isolés aux dernières normes offrant ainsi des conditions d’accueil optimales.

L’architecture retenue sera un bâtiment Béton en RDC et ossature bois à l‘étage. Le chauffage sera assuré par une pompe à chaleur géothermie. L‘étude en cours examine également une production d‘électricité par panneaux photovoltaïques ce qui rendra le bâtiment à énergie positive réduisant de 50 % notre consommation actuelle.

Le projet phare du mandat municipal.

Le  projet d’aménagement du coeur de village portait initialement sur une réorganisation des espaces devant les commerces, autour du bâtiment commercial inoccupé, l’espace de jeux pour enfants, le parking devant les écoles et les espaces verts.  Cette réflexion intégre désormais également la reconstruction du groupe scolaire en vue de remplacer les préfabriqués.

 

Une proposition d’aménagement a été présentée sous forme d’un pré-programme et de fiches actions élaborées par le cabinet d’architecte Urbaniste PUVA avec l’aide des services de la métropole et exposée en réunion publique l’été dernier.